Contexte

EPSON est un groupe technologique japonais connu notamment pour ses machines bureautiques (copieurs, imprimantes, rétro-projecteurs). Acteur du développement durable depuis une quinzaine d'années, le groupe concentre de plus en plus d'efforts vers une économie moins linéaire, notamment en proposant des imprimantes qui limitent les déchets liés aux consommables.

En parallèle, les équipes de R&D d'EPSON ont mis au point une technologie de recyclage du papier bureautique sur place, avec notamment une moindre consommation d'eau et moins de rejets d'eau polluée comparé aux circuits classiques de recyclage de papier : le PaperLab.

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/e46bb904-c1a1-4520-8310-7177c0aaccee/Untitled.png

Un PaperLab permet de désencrer jusqu'à 6 tonnes de papier par an (en usage optimisé), et d'économiser jusqu'à 98% d'eau par rapport à une quantité similaire de papier recyclé dans les circuits traditionnels.


Problématique(s)

Nous avons accompagné EPSON sur une problématique double :

Par ailleurs, nous avons pour principe chez Ctrl S de mener une analyse indicative du cycle de vie (AICV) lorsque des propositions de nouveaux usages impliquent le déploiement d'une nouvelle technologie, impliquant lui-même de nouvelles empreintes écologiques.


Méthodologie

Ce projet s'est déroulé en trois phases distinctes :